Les grandes entreprises françaises sont souvent considérées sous un jour positif, comme sources de richesse économique, créatrices d’emploi, symboles du prestige de la France. Elles représentent des centaines de milliers d’emplois en France et des centaines de millions de taxes et impôts versés chaque année.

En vis-à-vis, elles soulèvent des questions sur la compatibilité de leurs modèles économiques avec la sauvegarde du climat ; sur la situation faite aux travailleurs et travailleuses en France et, plus encore, à l’étranger ; sur leurs chaînes d’approvisionnement internationalisées qui contribuent à l’épuisement des ressources planétaires et sont associées à des atteintes aux droits fondamentaux.

Pour investiguer cette apparente contradiction, le BASIC et l’Observatoire des Multinationales se sont associés pour conduire une analyse d’impact sociétal de 5 grandes entreprises françaises emblématiques de notre économie : Total, EDF, Michelin, Renault et Sanofi. Les résultats de cette analyse sont décrits dans le présent rapport et permettent d’objectiver les coûts que ces entreprises reportent sur la société française.

Voir notre étude sur les impacts sociétaux

Voir le véritable bilan des grandes entreprises françaises dans lequel elle est intégrée